Nirjana ~ Terres Eternelles
« Et s'il existait un Monde où la Nature était encore belle et farouche ? Où l'Homme n'avait pas encore apposé son empreinte ? Un Monde où félins et canidés sauvages pourraient vivre libres, développer leur intelligence au-delà de tout ce qu'on a pu connaître. Ce Monde existe. Ces Terres Éternelles, où la Vie aura toujours le dernier mot, sont bien réelles. Nirjana. »


« Et s'il existait un Monde où les lois se réécrivent, où rien n'est plus fort que la Vie ? Félins et canidés vivent ici à l'abri de la cruauté Humaine... »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nirjana ~ Terres Eternelles compte de nouveaux utilisateurs, pourquoi ne pas faire un peu de PUB et en ramener encore plus ? A toi de poursuivre notre conquête des parties "publicité" en y plantant le drapeau de Nirjana, Invité !


Partagez | 
 

 L'ombre d'une amitié...(Konan)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Jeu 15 Aoû - 17:13

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~






J'étais là, allongé au bord de l'eau claire de la Cascade arc-en-ciel, fière de mon butin de la journée. Après tout, une promesse et une promesse et je venais de la respecter sans pour autant causer une faille dans le refus de mon ancien frère, celui qui m'a humilié. Et oui, j'ai retrouvé son père, cette bête sauvage qui avait éliminé sa mort, mais je ne l'ai pas tué, je laisse cette charge à Konan, tous deux souhaitons sa mort mais c'est sa vengeance et non la mienne. Dans la vie il faut faire preuve de stratégie, je suis donc allée dans le repère de ce lion dans la forêt brumeuse peu après mes retrouvailles avec Konan, cet ami déchu. J'ai vu le père qu'il eut, l'incarnation même de la folie, franchement j'admire, comment a t-il fait pour vivre aussi longtemps en ces terres sans que je ne m'en aperçoive ? Je bus une gorgée d'eau fraîche et dérivai au fil de mes sombres pensées. Je ne me suis point présentée à lui, il faudrait être fou pour ça, donc j'ai fait quelques apparition en l'interrompant de son sommeil, en grattant les roches et les écorces d'arbres de son abris, le forçant à rester éveiller de peur que quelqu'un l'attaque. Je sentais cette même peur lui tenailler le ventre, de ce fait, il resta debout sondant les alentours. Une fois bien fatigué, je lui sautai dessus agilement et lui entaillai l’œil gauche, l'inverse de son fils, le soleil e la lune, le jour et la nuit, le ciel et la terre, l'exact opposé. Et je disparaissais le laissant sombrer un peu plus dans les ténèbres, la peur rongeant son âme, lui tiraillant l'esprit pour que sa vie lui échappe et que la folie s'empare réellement de lui, ainsi Konan aurait la chance de son côté. Je pris une inspiration et fermai les yeux, posant ma tête sur mes pattes. Soudain un bruit attira mon attention. Non, rien, fausse alerte, un aigle passait au-dessus de moi. Alors une lumière s'éclaira en moi, je voulais être libre comme l'air pouvoir voler. Je me mis à faire le tour de la chute d'eau en me mouillant, la joie s'étant emparé de mon corps, ça c'était une nouvelle et pas qu'une petite. Puis je me rassis où j'étais auparavant et regardai les poissons se faufilaient dans l'eau si belle.

 ;



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Jeu 15 Aoû - 22:24

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »
Le ciel était couvert d'épais nuages noir qui projetaient leurs ombres menaçantes sur tout le territoire. Un orage se préparait, et pourtant, un lion avançait lentement parmi la végétation. Il ne craignait nullement la tempête à venir, il c'était levé avec la ferme intention de se rendre à la Cascade arc-en-ciel et c'est ce qu'il ferait. Marchant d'un pas déterminé, il ne ce souciait pas de ce qui l,entourait, il entendait quelques animaux ici et là courir se mettre à l'abris en le voyant passer à proximité. Il adorait cette sensation de puissance, mais il n'était pas ici pour semer le chaos, du moins pas cette fois. Konan était venu pour se reposer à son endroit favoris.

Une fois qu'il fût près de son but, le jeune mâle comprit qu'il y avait quelque chose d'étrange, il sentait une odeur... Familière... Il s'arrêta puis fît demi-tour pour emprunter un nouveau chemin, rare était ceux qui le connaissait, ce dernier menait au sommet de la cascade. Sans faire le moindre son, il avança vers le sommet d'un pas assuré. Dire qu'elle osait venir ici alors qu'il cherchait un moment de détente. Une fois qu'il fût au sommet, le prédateur observa la panthère qui était assise au bord de l'eau. Une rage anima son âme, du moins s'il en avait une. Il bondit alors toutes griffes dehors directement sur Nimir-ra. Le lieutenant la fit alors chavirer et enfonça ses griffes dans mon ventre exposé. Il plongea alors son regard d'ambre dans le sien un sourire cynique sur les lèvres.

« Je t'avais pourtant prévenue sœurette. »

Il enfonça alors davantage ses griffes dans son estomac faisait couler le sang de ses blessures. Il posa ensuite sa lourde patte contre sa gorge et se pencha vers elle pour le laisser plus que quelques centimètres entre son visage et le sien. Il voulait la voir succomber aux pires souffrances, seul son sang parviendrait à calmer la tempête qui faisait rage dans mon être.


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Ven 16 Aoû - 14:45

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~





Ah l'amitié! N'est-ce pas un mot ironique non? Un jour nous tombons ami d'une personne qui tient une place dans notre corps et un autre il vient nous poignarder dans le dos! Que de souffrance! Je n'avais pas remarqué le lion se jeter sur moi tellement la tempête qui se préparait m'appréhendais... Des éclairs blancs m'aveuglait et je ne pus reconnaître tout de suite mon assaillant. Je commençais à me débattre lorsque je le reconnus, Konan! Surprise puis déception... Ses griffes s'enfonçaient dans ma chair dangereusement près de mon cœur qui battait la chamade. Un sourire sadique flottait sur ses lèvres quand il me murmura:

« Je t'avais pourtant prévenue sœurette. »

Prévenue de quoi? Il avait la ferme intention de me scalper sur place, oh et puis tant mieux!Je ne supportais plus de vivre, d'entendre ce cœur brisé battre encore chaque jour et ses poumons se soulever!

"Et c'est ainsi que tu me remercie Konan? Quelle piteuse façon de le faire! Je vois que tu compte me faire souffrir jusqu'à mon... dernier souffle, pas de problème mon frère. Ah moins ce que tu ne saches pas pourquoi tu dois me remercier..."

Je m'arrêtai un instant et me rapprochai de Konan pour faire glisser ses griffes un peu plus profondément en moi, pour que la douleur se déverse un peu plus dans mon corps. Ah ça y est je la sens! Elle est là, la douleur, ma seule amie fidèle, celle que je chérie le plus! J'aime souffrir, la douleur fait partie interne de moi. Je frémis de plaisir en sentant mon sang couler le long de ma fourrure.

"Vas-y Konan, tue moi! Je suis née pour mourir jeune, et ma plus grande souffrance en ce moment c'est de vivre encore depuis notre rencontre, Konan! J'aime la mort, je l'embrasse de tout mon être, la souffrance et la douleur est mienne, alors vas-y continue, achève moi, laisse moi mourir... Tu me fais là un immense honneur, tu aurais été une autre personne, je me serais débattu, non pas que je me sens faible pour le moins du monde, mais parce que tu es mon frère de coeur Konan, oui cet ancien ami qui ne pouvait faire du mal à une mouche autrefois et qui maintenant se délecte du sang, tout comme moi d'ailleurs! Tu sais très bien que dans un mouvement de griffes tu me perfores le coeur, je t'ai facilité la tâche, je me suis enfoncée un peu plus dans la mort depuis que tu m'as sauté dessus. Mais je te pardonne Konan, oui je te pardonne car tu es une partie de moi, mon frère et je te remercie de me faire mourir maintenant, cela faisait si longtemps que j'attendais ce moment, même avant que la folie me ronge"

Je le fixai de mes yeux émeraudes, je voulais que ma dernière vision soit ses prunelles ambres, celles qui étaient jadis douces et gentilles...



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Ven 16 Aoû - 17:02

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »
Les éclairs déchiraient le ciel alors que le jeune lion à la crinière de miel enfonçait ses griffes un peu plus dans la chair de sa victime à chacune de ses pitoyables respirations. Cette panthère lui aurait peut-être bien fait pitiée si Konan était en mesure de ressentir la moindre émotion. Pour l'instant, la gardienne qui se tenait sous ses larges pattes n'était qu'un amas de chair et de fourrure qui ne méritait qu'une seule chose; la mort. Le fauve sentit ses griffes s'enfoncées plus profondément et le sang coula de plus belle. De petites gouttes de sang perlait sur la fourrure de Nimir-Ra là où les armes de Konan se trouvaient. Il ne lui restait plus qu'à resserrer sa prise et le lieutenant sentirait sa soeur mourir sous ses griffes. Il sourit. Il sourit de ce sourire que le sang de ses victimes faisait apparaître. Il sourit de béatitude alors qu'il sentait la mort approcher. Bientôt il ferait une victime de plus, bientôt plus de sang se retrouvera sur ses pattes et bientôt il sera débarrasser de ce fardeau qu'était Nimir-Ra.

« Et c'est ainsi que tu me remercie Konan? Quelle piteuse façon de le faire! Je vois que tu compte me faire souffrir jusqu'à mon... dernier souffle, pas de problème mon frère. Ah moins ce que tu ne saches pas pourquoi tu dois me remercier... »

Elle cessa de parler, pourquoi avait-elle ouvert la gueule au juste, elle aurait simplement pu laisser le grand fauve en finir avec elle. C'est alors qu'il sentit la gardienne de la meute agilité s'avancer vers lui, facilitant ainsi la tâche à Konan. Il sourit, il sourit devant la faiblesse de sa proie, elle était trop faible pour souhaiter vivre. Elle n'était plus que l'ombre de sa véritable soeur, elle n'était plus celle qu'il avait jadis aimée.
Il pouvait en terminer maintenant pour ainsi lui donner ce qu'elle souhaitait, mais ce n'était pas le genre de Konan. Cela ne lui suffisait pas, il ne voulait pas seulement la voir mourir sous ses griffes et ses crocs. Il souhaitait la voir souffrir, il voulait la voir ce débattre pour rester en vie et il désirait plus que tout lui retirer tout ce qu'elle possédait.

« Vas-y Konan, tue moi! Je suis née pour mourir jeune, et ma plus grande souffrance en ce moment c'est de vivre encore depuis notre rencontre, Konan! J'aime la mort, je l'embrasse de tout mon être, la souffrance et la douleur est mienne, alors vas-y continue, achève moi, laisse moi mourir... Tu me fais là un immense honneur, tu aurais été une autre personne, je me serais débattu, non pas que je me sens faible pour le moins du monde, mais parce que tu es mon frère de coeur Konan, oui cet ancien ami qui ne pouvait faire du mal à une mouche autrefois et qui maintenant se délecte du sang, tout comme moi d'ailleurs! Tu sais très bien que dans un mouvement de griffes tu me perfores le coeur, je t'ai facilité la tâche, je me suis enfoncée un peu plus dans la mort depuis que tu m'as sauté dessus. Mais je te pardonne Konan, oui je te pardonne car tu es une partie de moi, mon frère et je te remercie de me faire mourir maintenant, cela faisait si longtemps que j'attendais ce moment, même avant que la folie me ronge. »

Il lui sourit, puis il relâcha quelque peu sa prise avant de se retirer complètement au moment où il se retira, il prit bien soin de déchirer la chair douce et fragile du ventre de sa proie. Lorsqu'il vit le sang couler de plus belle, une flamme de malice brilla dans ses iris, la folie meurtrière c'était emparée de son être. Il souhaitait voir le précieux liquide rouge de cette panthère couler... Mais pas maintenant, pas au moment où elle le suppliait de l'achever, le lieutenant voulait la voir souffrir, et ce fût à ce moment qu'il comprit que le meilleur moyen d'y parvenir était de se détruire lui-même.

« Croyais-tu réellement que j'allais te tuer alors que tu me le demandes ? Franchement Nim' ! Mon propre père n'a pas été suffisamment lâche pour me tuer alors que j'étais au sol. Jamais je ne serai plus faible qu'il ne l'a jadis été. »

Konan était debout ses pattes baignait dans le liquide clair de la source alors que le tonnerre grondait que que les éclairs faisaient briller sa fourrure. Ses iris ambrés avaient pris une couleur doré alors qui sentait l'odeur sucré du sang de Nimir-Ra qui se rependait au sol. Le liquide vital qui se trouvait sur les griffes du lion se répandait à présent dans l'eau claire de la petite étendue d'eau. Ce lieu qui habituellement était si calme et paisible semblait maintenant froid et cynique. La présence de Konan à elle seule avait suffit à faire changer du tout au tout la Cascade Arc-en-Ciel.


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Ven 16 Aoû - 18:09

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~





Malheureusement, Konan se retira en laissant de longue trace de griffes le long de mon corps, de la douleur, enfin! Mais elle s'arrêta car il s'écarta et me dévisagea avec un sourire cynique qui me cachait l'ancien Konan, mais je préférai presque comme il était maintenant, il a vu la réalité en face et l'a prise peut-être trop sérieusement... Il me fixai cruellement et se mis à me parler mais il m'avait déçu il n'avait pas continué à me torturer...

« Croyais-tu réellement que j'allais te tuer alors que tu me le demandes ? Franchement Nim' ! Mon propre père n'a pas été suffisamment lâche pour me tuer alors que j'étais au sol. Jamais je ne serai plus faible qu'il ne l'a jadis été. »

Mais suffisement lâche pour m'avoir attaqué par derrière! Mais je ne le mentionnais pas. Il n'avait rien lu en mes yeux, c'était à la limite du pitoyable. Je réussis à m'asseoir et le fixai durement:

"Alors tu n'as pas compris ce que je t'ai dit mourir oui, mais en souffrant Konan, je suis déçue, tu t'es arrêté... sérieusement j'aurais aimé qe tu continues, je me sentais si bien, et tu ne te demandes même pas ce que j'ai faitpour toi, pitoyable, vraiment... Mais heureuse que tu sois devenu ainsi, je me sens encore plus proche auprès d'un être devenu sadique et cynique tout comme moi, ne suis-je pas un peu torturée d'esprit? Folle à liée? Bien sûr!"

Je m'avançai vers mon frère, me collai à lui, le barbouillan de mon sang, celui qu'il avait désormais sur les pattes. Marcher fut douloureux mais également cela me prodigua l'extase complet, vraiment! Je me mis face à lui, le dévorant des yeux avec une lueur d'admiration, ne me demandez pas pourquoi! Et je lui léchai affectivement le museau et oui, je sais, je suis bizzard!



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Ven 16 Aoû - 21:31

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »
La tempête faisait toujours rage autour des deux félins, elle semblait même augmenter en intensité. Maintenant, une pluie torrentielle faisait rage trempant le pelage de Konan alors que celui-ci observait toujours sa proie. Il n'avait pas changer d,avis, le lion souhaitait toujours la mort de la panthère, néanmoins, cela allait devoir attendre le moment propice. Il ne pouvait ce permettre de la rendre heureuse en la tuant. Il souhaitait la voir souffrir et non jouir. Nimir-ra se releva pour ensuite s'asseoir au sol. Le fauve voyait bien que chacun de ses mouvements la faisait souffrir et cette pensée suffit à le faire sourire de nouveau. Quoi qu'il arrive, Konan ne pouvait oublier l'envie du sang, l'envie irrésistible de tuer les plus faible et de faire régner la terreur.

« Alors tu n'as pas compris ce que je t'ai dit mourir oui, mais en souffrant Konan, je suis déçue, tu t'es arrêté... sérieusement j'aurais aimé que tu continues, je me sentais si bien, et tu ne te demandes même pas ce que j'ai fait pour toi, pitoyable, vraiment... Mais heureuse que tu sois devenu ainsi, je me sens encore plus proche auprès d'un être devenu sadique et cynique tout comme moi, ne suis-je pas un peu torturée d'esprit? Folle à liée? Bien sûr! »

Lui pitoyable ? Bien sûre que non, c'était plutôt elle qui l'était, comment pouvait-on être suffisamment minable pour souhaiter la mort ? Il fallait réellement être lâche pour abandonné le combat qu'était la vie. Bien entendue Konan ne vivait pas réellement, après tout il semblait être née pour souffrir, il ne faisait de mourir un jour de plus, attendant que la mort ne frappe, mais il n'avait pas abandonné, jamais il n'abandonnerait. Il vit alors sa victime se redresser et s'approcher de lui, puis se coller sur lui. Lorsqu'il sentis le sang de Nim sur lui, il ne pu contenir un frisson d'extase. Ce liquide vitale avait définitivement un effet dévastateur chez le jeune lieutenant. Néanmoins, lorsqu'elle lui lécha le museau, le lion rugit. Comment osait-elle le toucher ou même l'approcher, elle n'était pas de taille et elle ne méritait pas de l'approcher. Les yeux doré du lion s'animèrent lorsqu'il leva sa patte antérieur droite pour repousser la panthère d'un puissant coup de patte. Il se jeta ensuite sur elle la soif de sang au ventre, alors que d'une patte il la plaqua au sol. Il saisit sa gorge de ses longs crocs et en faisait bien attention de ne pas la tuer, il enfonça suffisamment ses canines pour avoir une bonne prise avant de la lever du sol et de la projeter quelques mètres plus loin. Konan regarda ensuite sa victime étendue au sol et sourit.

« Comment oses-tu me toucher ?! Si seulement la mort ne t'apporterait pas de la joie je pourrais en finir avec ta misérable existence. Et sache que je me souci guère de ce que tu as pu faire pour moi, car jamais je n’accepterais ton aide. Cela ne serrait qu'un signe évident de faiblesse. (Il prit une courte pause sans détacher son regard de la panthère avant de continuer.) Tu es si pitoyable et minable, tu me fais presque pitié, comment peux-tu être suffisamment faible pour vouloir la mort ? Sache que nous ne nous ressemblons point Nimir-Ra, tu es faible, surement l'animal le plus faible qui m'ait été donner de rencontrer. Qu'est-il donc arriver à cette panthère forte et aventureuse que tu étais ? C'est avec elle que je souhaite marcher, pas avec la carcasse que tu es devenue, dans ton état actuel tu n'es utiles à personne seul la mort semble bien vouloir de toi. Et encore ! Tu ne parviens même pas à mourir ! »

Le lion à la crinière de miel observait sa proie, ainsi, sous la pluie et ensanglanté, elle ne ressemblait plus qu'à un petit chaton. Elle semblait perdue et Konan adorait la voir ainsi, il souhaitait la voir souffrir toute sa misérable vie. Il se délectait du mal qu'il lui infligeait, il la blessait et l’attristait sans pour autant la tuer, il la laissait ainsi souffrir en silence. Selon le lieutenant ce sentiment de puissance et la vue de tout ce sang rimait aisément avec bonheur. C'était ça le bonheur.



© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Sam 17 Aoû - 9:49

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~





Konan rugit puis leva sa patte pour me faire voler dans les airs, étant trop amochées, je ne pus esquiver le coup et bientôt mon corps valsa contre la roche. Un pic me transperça le dos, me déchirant ma peau mais je ne gémis pas, il me donnait ce que je voulais de la douleur, merci mon frère... En moi rayonnait encore la vie mais celle-ci perdait de l'éclat, personne ne pouvait me voir alors à quoi bon vivre? Je retombai au sol lourdement, dans une flaque de sang, ma blessure au dos grandissant, mes yeux s'écarquillèrent de souffrance mais de plaisir. Je lui souris mais il se jeta sur moi, m'enfonça ses crocs dans mon coup, ma peau se perfora et bientôt du sang coula le long de ma gueule. Il me projeta quelques mètres plus loin en me brisant cette fois-ci plusieurs côtes. La douleur fut si grande qu'un gémissement m'échappa, il repris sadiquement d'un ton que j'aimais et détestais à la fois:

« Comment oses-tu me toucher ?! Si seulement la mort ne t'apporterait pas de la joie je pourrais en finir avec ta misérable existence. Et sache que je me souci guère de ce que tu as pu faire pour moi, car jamais je n’accepterais ton aide. Cela ne serrait qu'un signe évident de faiblesse. (Il prit une courte pause sans détacher son regard de la panthère avant de continuer.) Tu es si pitoyable et minable, tu me fais presque pitié, comment peux-tu être suffisamment faible pour vouloir la mort ? Sache que nous ne nous ressemblons point Nimir-Ra, tu es faible, surement l'animal le plus faible qui m'ait été donner de rencontrer. Qu'est-il donc arriver à cette panthère forte et aventureuse que tu étais ? C'est avec elle que je souhaite marcher, pas avec la carcasse que tu es devenue, dans ton état actuel tu n'es utiles à personne seul la mort semble bien vouloir de toi. Et encore ! Tu ne parviens même pas à mourir ! »

je voyais que ma souffrance lui prodiguai du bonheur. je tentai de me relever mais le sang s'écoula encore plus vite et bientôt je retombait au sol, je relevai la tête et murmurai:

"Tu parles de carcasse, mais qui m'a mise dans cette état Konan?je ne suis ni faible ni minable c'est toi qui ma rejeté depuis le début que veux tu que je fasse d'autre? les faibles ont peur de la mort moi je la sollicite elle ne me fait pas peur mais peut être qu'à toi oui? et peu être aussi que tu es trop faible pour pouvoir contrôler ta soif de sang Konan!de plus qui ma attaque dans le dos alors que je ne te dérangeai pas n'est-ce pas toi qui est venu alors que jetais déjà la? c'est toi qui ma fait perdre le courage de vivre konan!"

Me relevai une seconde fois fut trop pénible donc je restai au sol le méprisant des yeux tandis que je me vidai lentement, me baignant dans mon propre sang...




╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Dim 18 Aoû - 20:19

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »
Le grand fauve à la crinière de miel observait sa victime allonger là, tel la faible créature qu'elle était. Une marre de sang c'était former sous son corps qui ne rappelait plus que de la misère à Konan. Ce dernier souhaitait plus que tout autre chose en terminer avec cette Nimir-Ra. Pourtant, il ignorait comment s'y prendre s'il la tuait il ne ferait que lui apportait la paix qu'elle réclamait depuis si longtemps... Que pouvait-il bien faire pour se débarrasser de cette panthère sans toute fois lui donner ce qu'elle réclamait ?

« Tu parles de carcasse, mais qui m'a mise dans cette état Konan ? Je ne suis ni faible ni minable c'est toi qui ma rejeté depuis le début que veux tu que je fasse d'autre? les faibles ont peur de la mort moi je la sollicite elle ne me fait pas peur mais peut être qu'à toi oui? et peu être aussi que tu es trop faible pour pouvoir contrôler ta soif de sang Konan!de plus qui ma attaque dans le dos alors que je ne te dérangeai pas n'est-ce pas toi qui est venu alors que jetais déjà la? c'est toi qui ma fait perdre le courage de vivre Konan! »

Il la regardait, il la regardait de ce regard emplis d'une joie sans borne. Alors c'était donc ça ? Lui qui se tourmentait à tenter de trouver le moyen de l'achever alors qu'il n'en avait nullement le besoin puisque c'était lui-même qui l'avait mise dans cette état. à présent c'était lui qui était la source même de sa souffrance et il pourrait passer sa vie entière à la tourmenter dans un seul et même but; la voir ce donner elle-même la mort. Konan sourit, il la regardait et riait d'un rire cynique et sadique, il voyait le sang se répandre sous la panthère. Chacune des cellules de son corps frémissait d'envie de se jeter sur elle afin de l'achever et de voir tout son sang se répandre sur le sol alors qu'il assistait à son dernier soupir.

« Alors là, tu ne pouvais me rendre plus heureux ! Tes paroles me touches. Vraiment !  Alors comme ça c'est moi qui t'ai détruit de l'intérieur ? C'est moi qui te fais souffrir à chacune de tes misérables inspirations ? Tu ne pouvais m'en voir plus ravis ! »

Le lion à la crinière de miel s'avança vers Nimir-Ra sans toutefois se détacher de son sourire et de sa soif de sang et de souffrance. Il voulait la voir gémir et lui demander la rédemption alors qu'il lui arrachait ses derniers espoirs.

« Vois-tu Nimir-Ra, je ne souhaite plus qu'une chose, te voir périr par ton propre désir et c'est ce que j'ai accomplis, il ne me reste à présent plus qu'à t'achever quand penses-tu ? Mais rassures-toi,  je ne parle pas de te tuer, mais plutôt de tuer tout ceux qui te sont chers, ceux pour qui tu était prête à te sacrifier... Je parle bien sûre de ta meute et de ton amie le lycaon, sans oublier tout ceux qui ont eut le malheurs de croiser ton chemin. Tous ceux ;a qui tu as un jour adresser la parole péririons sous les griffes et mes crocs ! Et ce par ta faute ma chère, c'est parce que je ne peut simplement t'achever pour te faire souffrir. Vois-tu, comme tu me l'as toi-même dit, tu ne crains pas la mort. Mais je sens que ce n'est pas le cas des autres... »


Il la regarda et sourit, il voulait l'entendre le supplier de ne rien faire, il voulait se savoir supérieur à elle. Konan souhaitait voir la souffrance dans ses yeux émeraudes.


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Dim 18 Aoû - 20:44

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~





Konan semblait si heureux de me voir en mauvais état, j'aimais le voir pétiller de joie même à mon insu, mais peut-importait si c'était moi l'objet de ce plaisir, je pouvais aussi tôt le lui ôter. Je le scrutais intensément, un sourire sadique et heureux flottant sur ses lèvres:

« Alors là, tu ne pouvais me rendre plus heureux ! Tes paroles me touches. Vraiment ! Alors comme ça c'est moi qui t'ai détruit de l'intérieur ? C'est moi qui te fais souffrir à chacune de tes misérables inspirations ? Tu ne pouvais m'en voir plus ravis ! »

C'était avec plaisir, mon cher! Pensais-je très fort mais bon aucun mot ne sortaient de ma bouche. Je le regardais débordante de joie moi aussi, si contente de le voir ainsi, ainsi donc il était comme moi, mauvais désagréable fou à lié! Magnifique, splendide! Il reprit:

« Vois-tu Nimir-Ra, je ne souhaite plus qu'une chose, te voir périr par ton propre désir et c'est ce que j'ai accomplis, il ne me reste à présent plus qu'à t'achever quand penses-tu ? Mais rassures-toi, je ne parle pas de te tuer, mais plutôt de tuer tout ceux qui te sont chers, ceux pour qui tu était prête à te sacrifier... Je parle bien sûre de ta meute et de ton amie le lycaon, sans oublier tout ceux qui ont eut le malheurs de croiser ton chemin. Tous ceux ;a qui tu as un jour adresser la parole péririons sous les griffes et mes crocs ! Et ce par ta faute ma chère, c'est parce que je ne peut simplement t'achever pour te faire souffrir. Vois-tu, comme tu me l'as toi-même dit, tu ne crains pas la mort. Mais je sens que ce n'est pas le cas des autres... »

Alors je lui répondis d'un ton chaleureux, la voix vibrant de plaisir, les yeux pétillants de bonheur!

"Je suis ravie, Konan, vraiment d'être ton objet de plaisir, franchement ça me rend heureuse autant que toi, mon frère... Oh et quand je voulais dire que c'est toi la cause de ma souffrance, c'est quand tu n'as pas accepter le pacte, quelle humiliation, mais te voir ainsi m'a redonner espoir, ne me demandes surtout pas pourquoi, mais je sais à présent que la vie n'est pas joie mais torture et massacre, j'aime faire souffrir moi aussi. Mais là tu t'y prends très mal, je ne me sacrifies plus pour personne à présent, Konan, tue les gens que tu désire, vas-y je n'ai pas de famille, ni de proche, tu étais la dernière personne qui me restait et si j'en crois tes paroles c'est toi qui devrait te tuer tout seul, oh Konan enfin, tu aimes faire souffrir, depuis le temps que j'attendais ça!"

Je me levai et m'ébrouai ignorant superbement mes blessures et gémis de plaisir pour leur douleur, lui montrant enfin mon vrai visage, celui d'une folle à liée!!!




╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Lun 19 Aoû - 22:04

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »
La tempête n'était pas prête de ce calmer, ni celle entre les deux félins, ni celle qui régnait dans le ciel obscure. Les éclaires ne cessaient de zébrer le ciel de leur lumière aveuglante alors que le lion observait la panthère alors que celle-ci était dans un état pitoyable. Autant physiquement que psychologiquement, elle faisait pitié à voir. La pauvre.

« Je suis ravie, Konan, vraiment d'être ton objet de plaisir, franchement ça me rend heureuse autant que toi, mon frère... Oh et quand je voulais dire que c'est toi la cause de ma souffrance, c'est quand tu n'as pas accepter le pacte, quelle humiliation, mais te voir ainsi m'a redonner espoir, ne me demandes surtout pas pourquoi, mais je sais à présent que la vie n'est pas joie mais torture et massacre, j'aime faire souffrir moi aussi. Mais là tu t'y prends très mal, je ne me sacrifies plus pour personne à présent, Konan, tue les gens que tu désire, vas-y je n'ai pas de famille, ni de proche, tu étais la dernière personne qui me restait et si j'en crois tes paroles c'est toi qui devrait te tuer tout seul, oh Konan enfin, tu aimes faire souffrir, depuis le temps que j'attendais ça! »

Konan l'observa, son sourire sadique laissa place à un air séreux et méprisant, elle semblait avoir complètement perdu la raison, peut-être étais-ce à ause de toutes ses blessures et du manque de sang dans son organisme, mais elle semblait... Heureuse ? Non c'était impossible, ce n'était que de la pure folie. D'ici quelques temps elle retrouverait ses esprits et comprendra à nouveau la dure réalité qu'était celle des habitants des Terres Éternelles. Bientôt elle recommencerait à souffrir. Tel était le destin de chaque chose en ce bas monde. La joie n'est qu'une illusion, elle ne reste jamais bien longtemps dans notre coeur. Elle vient et repars laissant un vide irremplaçable derrière elle. Le mieux était encore de complètement se refermer, pour ne laisser entrer aucun sentiment dans nos cœurs et ainsi être à l'abris des contre-coups de la "joie". C'était ce que Konan avait choisit de faire, et il savait qu'il avait prit la bonne décision. Peut-être qu'il avait perdu des amis, mais il ne ressentait plus rien, alors cela ne pouvait tout simplement pas l'affecter. Il était seul, mais pas solitaire, il n'était pas comme cette pitoyable panthère qui n,avait aucun but. Lui il savait ce qu'il allait faire de son existence, il savait que le seul sentiment qui pouvait avoir une place en lui était la vengeance. Le grand fauve plongea son regard doré sur Nimir-Ra avec la pluie et les éclaire, il avait l'air d'une vision cauchemardesque tout droit sortie des enfers.

« Peut-être crois-tu avoir retrouver un semblant de joie dans ta minable existence Nim, mais saches que cela ne durera point longtemps. Un jour tu te rendras compte que ta vie n'a aucun sens et que tu ne fais qu'avancer à chaque jour un peu plus vers ton dernier soupir. Tu comprendras bientôt l'insignifiance de tout ceci et tu replongeras dans les ténèbres. Et le jour où cela ce produira, tu peux compter sur moi pour être la et me délecter de ton malheur. »

Le lieutenant avait prononcer ses paroles avec le plus grand calme et aussi la plus grande haine qui soit. Il avait détester la panthère avec laquelle il c'était battu, mais celle qui ce trouvait sous ses yeux en ce moment même le répugnait encore davantage.


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Mar 20 Aoû - 9:35

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~





Konan me regardai d'un air méprisant et très sérieux, l'ais-je blessé dans son estime de lui-même? Alalalala, je voudrais lui dire merci pour tous Konan, tu m'as été d'une aide précieuse! Mais non, je n'allais pas lui formuler ainsi, de plus il ne m'avait toujours pas remercier le malpoli!!!

« Peut-être crois-tu avoir retrouver un semblant de joie dans ta minable existence Nim, mais saches que cela ne durera point longtemps. Un jour tu te rendras compte que ta vie n'a aucun sens et que tu ne fais qu'avancer à chaque jour un peu plus vers ton dernier soupir. Tu comprendras bientôt l'insignifiance de tout ceci et tu replongeras dans les ténèbres. Et le jour où cela ce produira, tu peux compter sur moi pour être la et me délecter de ton malheur. »

Minable existence? Peut-être, mais pas pour longtemps, j'ai rouvert mon coeur et mon esprit à la folie meurtrière, mon âme tout entier est maintenant damnée pour les crimes que je commettrai plus tard, c'est une certitude! Mais Konan ne me connaissait pas vraiment, il ne connait que la partie folle que je suis maintenant et la gentille petite Nimir-Ra que j'étais auparavant, le pauvre, il lui manque tant à apprendre...

"Chéri, nos vis n'ont aucun sens, tu as rouvert en moi une cicatrice dissimulée depuis longtemps, celle qui m'a fait commettre des meurtres, Konan, alors maintenant, oui ma vie obtient un sens, celui d'être impitoyable vers son prochain, je ne me rabaisserai pas à exécuter tes ordres ou celui de ma Meute, Konan, tout cela est fini, mourir je m'en fout, souffrir je ne demande que ça, et toi Konan que veux-tu? Quel est réellement ton but en ce bas-monde? Car oui, l'Enfer est sur terre! Oh, Kon je t'aime si fort comme mon frère, nous ne sommes pas éternels, mon choux."

Je me levai et brandis une griffes, creusai un sillon ensanglanté sur sa poitrine et bus le sang qui s'y écoulait, un gout merveilleux, devrais-je dire! je tournai autour de lui, oubliant fermement mes blessures et m'assis en face de lui et repris:

"Mais tu me traites comme une chienne, Konan tu es une enflure, tu ne sais pas ce que j'ai fait pour toi, pendant sept nuits... Je connais où se cache ton père, Balthazar, je l'ai harcelé pendant ses sept lunes, il ne dort plus, je l'ai rendu fou jusqu'à l'épuisement totale, il ne boit et ne mange presque plus... Mais je ne l'ai pas achevé, je te l'ai laissé pour que tu te venge! Et maintenant tu oses me mépriser, Konan? Voyons mon minet, un peu d'amabilité sera le bienvenu, qu'en penses-tu, mon amour?"

Je me délectai à présent de ce que je provoquai chez lui, du dégoût, très bien alors j'allais en rajouter un peu plus:

"Fais attention à toi Konan, tu vas finir par être comme Balthazar et tuer ainsi des félins et des canidés, ceci est un conseil à prendre au sérieux, on devient souvent ce que l'on hait!"





╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Mer 21 Aoû - 15:52

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »
Il la regardait, il l'observait et la jugeait de son regard fauve. Il ne savait plus si celle qu'il avait jadis apprécier et aimé était toujours quelque part au fond de cette panthère. De ce qu'il pouvait en juger il en doutait, tout ce qu'il restait d'elle était cette pitoyable femelle qui croyait que sa vie avait un sens alors qu'elle en était totalement dépourvue. À présent, Konan n'avait plus qu'à la tuer pour honorer la mémoire du souvenir de son amie, mais pas aujourd'hui, pas alors qu'elle était trop faible pour se défendre.

« Chéri, nos vis n'ont aucun sens, tu as rouvert en moi une cicatrice dissimulée depuis longtemps, celle qui m'a fait commettre des meurtres, Konan, alors maintenant, oui ma vie obtient un sens, celui d'être impitoyable vers son prochain, je ne me rabaisserai pas à exécuter tes ordres ou celui de ma Meute, Konan, tout cela est fini, mourir je m'en fout, souffrir je ne demande que ça, et toi Konan que veux-tu? Quel est réellement ton but en ce bas-monde? Car oui, l'Enfer est sur terre! Oh, Kon je t'aime si fort comme mon frère, nous ne sommes pas éternels, mon choux. »

Alors cette panthère croyait dure comme fer que sa vie avait un sens à présent. Comment étais-ce possible ? Konan l'observa, il l'observa sans bouger alors qu'elle s'approcha et entailla son poitrail à l'aide de sa griffe. Le grand mâle observa les iris d'un doux vert profond de la femelle alors qu'elle se délectait du liquide qui s'écoulait de la blessure du lion. Il vit briller la même flamme que celle qu'il y voyait alors qu'il n'était que des enfant et qu'il chassait simplement pour s'amuser. Il songea à ses souvenir et sourit. Konan se revit courir aux côtés de la panthère alors que tous deux pourchassait un petit zèbre qui t'entait désespérément de leur échapper. Les gestes des deux félins semblaient parfaitement synchronisé comme si'il étaient née pour être ensemble et conquérir le monde. Il songeait au bonheur qui emplissait son être à chacune de leurs rencontre et au grand vide que la anthère avait laisser en lui lorsque leurs chemins s'étaient séparé. Maintenant, les revoici, ces deux chatons était devenus adulte et ils étaient tous deux perdu dans le dure monde de la réalité. D'un côté comme de l'autre, ils ne cherchaient pus qu'une chose qu leur paraissait inexistante; le bonheur. Ces deux anciens amis n'étaient tous deux plus que deux carapace vide qui cherchaient un sens à leur vie par le sang de leurs victimes. D'un côté ils étaient devenus fort, mais d'un autre... Il ne leur restaient plus rien, pas même l'envie de combattre. Lorsqu'ils faisait couler le sang ce n'était plus que pour oublier la dure réalité alors que cela ne faisait que les éloigner un peu plus l'u de l'autre. Combien de temps pourrait-ils encore continuer ainsi avant de chuter ?

« Mais tu me traites comme une chienne, Konan tu es une enflure, tu ne sais pas ce que j'ai fait pour toi, pendant sept nuits... Je connais où se cache ton père, Balthazar, je l'ai harcelé pendant ses sept lunes, il ne dort plus, je l'ai rendu fou jusqu'à l'épuisement totale, il ne boit et ne mange presque plus... Mais je ne l'ai pas achevé, je te l'ai laissé pour que tu te venge! Et maintenant tu oses me mépriser, Konan? Voyons mon minet, un peu d'amabilité sera le bienvenu, qu'en penses-tu, mon amour ? Fais attention à toi Konan, tu vas finir par être comme Balthazar et tuer ainsi des félins et des canidés, ceci est un conseil à prendre au sérieux, on devient souvent ce que l'on hait ! »

Le fauve l’observa, il n'avait pas réellement prêter attention à ses paroles. Détester cette panthère ne faisait que le faire chuter un peu plus à chaque jours vers l'oubli. Après tout, à l'intérieur de lui il s'avait qu,il était déjà mort. Il était mort depuis ce jour où il avait vue son père détruire tout ce qu'il chérissait. Konan avait bien tenter de se relever et de combattre sa vrai nature aux côtés de Artémis, mais elle était morte à présent et ce n'était que par sa faute. Il était à présent dans le vide infini de son âme alors qu'il avait l'impression de se noyer dans ses propres souvenirs. Comment avait-il pu passer de ce jeune lionceau plein de vitalité et d'ambition à ce monstre sans âme qui fauchait la vie de quiconque se dressant sur son chemin. Était-il entrai de se perdre lui même ? Sa haine pour Nim allait-elle causer son propre assassina ? Il observa à nouveau la panthère de ses yeux emplis de remord, il avait causer sa propre perdre en détruisant ainsi la seule qui aurait pu le sauver de sa chute éternelle.

« Tu peux bien me traiter de tout les noms et me dire que je deviendrai le pire des monstre, mais cela ne me fera jamais autant de mal que ce que je m'inflige par moi-même. Je suis déjà bien pire que mon père Nimir-Ra, je viens de détruire la seule chose qui pouvait me retenir dans ma chute. Maintenant il ne me reste plus qu'à mourir un jour de plus jusqu'à ce que je m'éteigne. »

Il l'observa un moment avant de continuer.

« Je ne suis plus rien, je ne suis plus un lieutenant, je ne suis plus un amant je ne suis plus un fils... J,ai même perdue toute humanité en détruisant ma dernière chance de survie... Il ne me reste plus rien... Je ne suis qu'une vielle carapace empli de regrats et de mélancolie. Je ne serai plus jamais celui que j'étais. Alors comment tes paroles pourraient-elles avoir le moindre effet sur moi ? »



© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Mer 21 Aoû - 16:11

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~





Une lueur nouvelle brillait dans ses yeux, une lumière que je n'avais pas vu depuis longtemps, celle qui faisait autrefois vivre mon Konan! Alors il me répondit:

« Tu peux bien me traiter de tout les noms et me dire que je deviendrai le pire des monstre, mais cela ne me fera jamais autant de mal que ce que je m'inflige par moi-même. Je suis déjà bien pire que mon père Nimir-Ra, je viens de détruire la seule chose qui pouvait me retenir dans ma chute. Maintenant il ne me reste plus qu'à mourir un jour de plus jusqu'à ce que je m'éteigne. »

J'étais profondément choquée, comment pouvait-il penser ainsi après tout ce qu'il vient de me faire subir au nom de la torture et de la souffrance! Il reprit alors:

« Je ne suis plus rien, je ne suis plus un lieutenant, je ne suis plus un amant je ne suis plus un fils... J,ai même perdue toute humanité en détruisant ma dernière chance de survie... Il ne me reste plus rien... Je ne suis qu'une vielle carapace empli de regrats et de mélancolie. Je ne serai plus jamais celui que j'étais. Alors comment tes paroles pourraient-elles avoir le moindre effet sur moi ? »

Alors je lui lançai d'un ton chaleureux en me collant contre lui:

"Je vois en toi que ta dernière chance de survie était moi! Mais je ne suis pas détruite Konan! Tu m'auras toujours malgrès tout cela! Konan, je t'ai toujours aimé à la façon d'un frère et que tu le veuille ou non, tu le resteras à jamais. Tu seras toujours un fils Konan, tu seras toujours ce lieutenant que tu es! Mes paroles te font effet Konan, juste que tu les nies, tu souhaites les effacer de ta mémoire, mais Konan tu seras toujours l'ami que a été pour moi. Ne détruisons pas ce que nous avons vécu pour des erreurs futiles, chéri, ne perds pas tout ce que tu as... TU n'es pas devenu comme lui, Konan, non jamais..."

Je respirai sa fourrure et enfouis ma tête dans sa crinière, je remontai jusqu'à son oreille et lui mordillai amicalement.




╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Jeu 22 Aoû - 0:53

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »
Depuis peu, le lion avait comprit que sa soif de sang n'était qu'un échappatoire. Un échappatoire pour s'échapper de la réalité qu'était sa vie, ou plutôt son éternelle agonie. Il observait Nimir-ra alors qu'il l'avait détruit, et du même coup, il avait détruit sa dernière chance.

« Je vois en toi que ta dernière chance de survie était moi! Mais je ne suis pas détruite Konan! Tu m'auras toujours malgré tout cela! Konan, je t'ai toujours aimé à la façon d'un frère et que tu le veuille ou non, tu le resteras à jamais. Tu seras toujours un fils Konan, tu seras toujours ce lieutenant que tu es! Mes paroles te font effet Konan, juste que tu les nies, tu souhaites les effacer de ta mémoire, mais Konan tu seras toujours l'ami que a été pour moi. Ne détruisons pas ce que nous avons vécu pour des erreurs futiles, chéri, ne perds pas tout ce que tu as... TU n'es pas devenu comme lui, Konan, non jamais... »

Elle se colla ensuite affectueusement sur lui telle une véritable amie, mais Konan savait que cela n'était qu'une apparence, cette panthère n'était pas celle qui aurait pu lui venir en aide. Il fît un pas en arrière pour se soustraire de son accolade puis il feula : " Tu as tords, tu ne peux plus rien pour moi. J'ai bel et bien détruis l'ancienne toi, tu n'es plus celle que je chérissais. Et plus personne ne peut à présent me venir en aide. Tu as aussi tords lorsque tu dis que je ne suis pas comme mon père. J'ai moi-même tuer mon âme-soeur tout comme lui. J'aime voir le sang de quiconque croise mon chemin couler. Et tout comme lui je n'ai plus aucune raison de vivre. Par contre, nous sommes différent en au point. Contrairement à lui je ne cesserai jamais de me battre envers et contre tout. De plus, je suis bien plus fort qu'il ne l'a jadis été et jamais je ne me laisserai devenir aussi pathétique et minable que lui. " Konan observa Nimir-Ra, le regard sévère et les muscles tendus. Si elle tentait quoi que se soit, il n'hésiterait pas à attaquer. Elle n'avait plus rien de celle qui jadis aurait pu lui apporter un avenir meilleure, à présent elle ne faisait que lui rappeler ses erreurs du passé.  


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Jeu 22 Aoû - 16:33

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~





La pluie martelaient nos deux corps de ses énormes gouttes d'eau, une tempête allait se préparer et le dégout que j'prouvais envers Konan me rongeait, il me rejetait moi qui l'avais tant aimé et tant aidé! Il eut un mouvement de recul puis me dit:

" Tu as tords, tu ne peux plus rien pour moi. J'ai bel et bien détruis l'ancienne toi, tu n'es plus celle que je chérissais. Et plus personne ne peut à présent me venir en aide. Tu as aussi tords lorsque tu dis que je ne suis pas comme mon père. J'ai moi-même tuer mon âme soeur tout comme lui. J'aime voir le sang de quiconque croise mon chemin couler. Et tout comme lui je n'ai plus aucune raison de vivre. Par contre, nous sommes différent en au point. Contrairement à lui je ne cesserai jamais de me battre envers et contre tout. De plus, je suis bien plus fort qu'il ne l'a jadis été et jamais je ne me laisserai devenir aussi pathétique et minable que lui. "

Je frémis de colère et surtout de rage, le lui faisant ressentir, il me rejetait encore une fois! N'en avait-il pas assez de me laisser en plan!

"Konan, Konan... mon cher frère, mon cher ami... n'en as-tu donc pas marre de me laisser, de m'abandonner une seconde fois? Pourquoi fais-tu ça? J'ai toujours été la même, mon besoin de sang est là, présent depuis le début et tu me dis que j'ai changé? Comment oses-tu dire ça? Tu préfères que je redevienne dépendante et faible comme avant? Qui veux tu que je sois? je suis moi, c'est tout!"

Je hossai le ton, des larmes de rage commencèrent à m'innonder les yeux, je les refoulai d'un mouvement sec de la tête:, puis je me mis à crier de colère:

"Tu ne sais rien, rien de moi, ce qui as pu me faire changer ainsi, tu ne sais pas ce qu'il se passe alors que l'on est pas encore sevré et que l'on voit sa famille se faire déchiqueter, décapiter, scalper par des ours sanguinaires, sais-tu ce qu'il se passe dans sa tête à ce petit à ce moment-là? Non, tu ne le sais pas! Et tu rejettes la faute sur moi alors que je ferais tout pour toi, j'y laisserai ma vie par amour fraternel! Tu me rejettes encore une fois et tu oses me balancer ça à la figure ? J'aurais tout fais pour toi mais tu as rompu notre pacte Konan, oui tu l'a rompu. Petit on s'était juré que l'on ne se ferait jamais de mal, mais tu m'as attaqué dans le dos, jamais je ne te le ferai ayant conscience de qui tu es. Tu m'as lacéré la poitrine et je me suis laissée faire car je ne voulais pas te faire de mal. Jamais je ne t'attaquerais aussi lâchement que ça et toi tu oses me le faire et me reprocher de tout ? Tu e mens à toi même, Konan, ce n'est pas de ma faute, mais je vois que ça ne sers à rien de e parler, tu reste scellé comme un mur, tu te vautre dans des pensées futiles, tu m'agresse pour au final t'apitoyer sur ton sort. Mon cher Konan vas-y tue moi pour avoir oser te dire mes pensées les plus intimes, noie moi, scalpe moi, projette moi contre la parois. Moi je m'en vais, et comme tu n'as pas l'air décidé à venger ta pauvre mère, j'ai un lion à achever moi, je le vengerai, viens avec moi si tu le souhaite ou morfonds toi ici. Mon cœur et mon amitié gardent leurs portes ouvertes, c'est à toi de choisir, maintenant j'ai une promesse à respecter. »

Et sur ces mots, je le fixai durement avant de me retourner et de marcher. Alors je tournai la tête en arrière guettant sa réponse, si seulement il savait que à chaque fois qu'il me méprisait, il me changeait à jamais...




╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Sam 24 Aoû - 20:33

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »
Il sentit alors la rage faire vibrer Nimir-Ra alors que celle-ci le fusillait du regard. Pourtant, le grand fauve ne frémit nullement face à cette rage. Il se contenta de l'observer de son regard doré alors qu'il se demandait ce qui avait bien pu la rendre ainsi.

« Konan, Konan... mon cher frère, mon cher ami... n'en as-tu donc pas marre de me laisser, de m'abandonner une seconde fois? Pourquoi fais-tu ça? J'ai toujours été la même, mon besoin de sang est là, présent depuis le début et tu me dis que j'ai changé? Comment oses-tu dire ça? Tu préfères que je redevienne dépendante et faible comme avant? Qui veux tu que je sois? je suis moi, c'est tout! » (Puis, elle sembla exploser.) « Tu ne sais rien, rien de moi, ce qui as pu me faire changer ainsi, tu ne sais pas ce qu'il se passe alors que l'on est pas encore sevré et que l'on voit sa famille se faire déchiqueter, décapiter, scalper par des ours sanguinaires, sais-tu ce qu'il se passe dans sa tête à ce petit à ce moment-là? Non, tu ne le sais pas! Et tu rejettes la faute sur moi alors que je ferais tout pour toi, j'y laisserai ma vie par amour fraternel! Tu me rejettes encore une fois et tu oses me balancer ça à la figure ? J'aurais tout fais pour toi mais tu as rompu notre pacte Konan, oui tu l'a rompu. Petit on s'était juré que l'on ne se ferait jamais de mal, mais tu m'as attaqué dans le dos, jamais je ne te le ferai ayant conscience de qui tu es. Tu m'as lacéré la poitrine et je me suis laissée faire car je ne voulais pas te faire de mal. Jamais je ne t'attaquerais aussi lâchement que ça et toi tu oses me le faire et me reprocher de tout ? Tu e mens à toi même, Konan, ce n'est pas de ma faute, mais je vois que ça ne sers à rien de e parler, tu reste scellé comme un mur, tu te vautre dans des pensées futiles, tu m'agresse pour au final t'apitoyer sur ton sort. Mon cher Konan vas-y tue moi pour avoir oser te dire mes pensées les plus intimes, noie moi, scalpe moi, projette moi contre la parois. Moi je m'en vais, et comme tu n'as pas l'air décidé à venger ta pauvre mère, j'ai un lion à achever moi, je le vengerai, viens avec moi si tu le souhaite ou morfonds toi ici. Mon cœur et mon amitié gardent leurs portes ouvertes, c'est à toi de choisir, maintenant j'ai une promesse à respecter. »

Tout au long de ses paroles, Konan ne l'avait pas quitter du regard. Elle ne semblait pas que frustrée et enragée, il pouvait déceler derrière ce regard quelque chose d,autre, une autre émotion qu'elle ne souhaitait pas laisser paraître. Mais le fauve la connaissait trop bien pour ne pas la voir; la tristesse. Cette même tristesse qui avait changer le grand fauve jusqu'à la moelle. Peut-être... Oui, peut-être que la panthère qu'avait jadis connu Konan. Celle qui réussissait à lui réchauffer le coeur de son courage et de son côté aventureux. Était belle et bien toujours là, au fin fond de cette panthère... Un sourire illumina alors le regard du grand fauve.

« Alors, on va chasser ? »


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Sam 24 Aoû - 21:38

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~






La tristesse, la colère, la rage me rongeait à un telle point que si ça continuait j'allais en devenir folle! Je regardai Konan, le coeur brisé en petit fragments de perles qui luisent au soleil et s'éteignent la nuit, ces ténèbres? Konan! Alors il me scruta les yeux pétillants de joie, je venais de le sermonner, de lui crier dessus et voilà qu'il se payait de ma tête! J'en croyais pas mes yeux, c'était une enflure! Mais non, pourtant il semblait avoir le même bonheur qu'auparavant, pas cette joie sadique, simplement la véritable, celle qui fait briller et pétiller ses yeux! Alors il me lança:

« Alors, on va chasser ? »

Je restai bouche bée, le fixant de mes grandes perles émeraudes, me demandant intrieurement si c'était une farce, mais il semblait sérieux. Alors un bonheur intense s'empara de mon corps et je m'élançai vers Konan. J'enfouis ma tête dans sa fourrure et m'y abandonna, ignorant la vie qui m'avait fait souffrir. Je laissai s'écouler quelques larmes de joie, heureuse de l'avoir retrouvé et lui donnai des léchouilles sur la truffe, l'oreille, le cou, puis carressai de ma pattes, son oeil blessé, celui que j'avais profondément griffé. Je lui souris puis me collai contre lui en lui murmurant dans l'oreille d'un ton suave:

"Je ne dis jamais non à une partie de chasse, mon frère."

Je me mis à tourner autour de lui, boitillant, le sang macculant le sol et mes pattes, mon sang! Ma vision se troubla quelques secondes, j'avais perdu trop de sang, puis revint à la normal. Je lui dis alors:

"Ne vaudrait il pas mieux s'occuper de Balthazar ensuite? Konan, mon frère, tu m'as tant manqué!"

Puis je marcahsi auprès de lui, guettant l'odeur d'une nouvelle victime...

 ;



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Dim 25 Aoû - 2:41

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »
Son sourire était sincère, il avait retrouver espoir. Bien que ce n'était qu'une partie infime, il la ressentait. Pour la première fois depuis bien des années il ressentait quelque chose d'autre que de la tristesse, du mépris et une envie de sang. Pour la première fois, il voyait un brin de lumière dans la vie sombre et moche qui l'entourait. Ce pouvait-il qu'il y ait toujours de l'espoir dans la vie du grand fauve ?
Puis, sa soeur s'approcha davantage pour venir lui donner de petites caresses affectueuse. La simple penser que celle qu'il avait jadis aimé vivait toujours en Nimir-Ra réussit à lui refaire trouver espoir.

« Je ne dis jamais non à une partie de chasse, mon frère. »

Ces paroles animèrent un nouveau sourire dans le coeur de l'animal. Peut-être avait-il réussit à émerger de l'enfer de son existence, mais il n'avait pas changer. Il restait toujours le lion froid et antipathique qu'il avait toujours été au plus profonds de lui-même. Il lécha l'oreille de Nim et frotta son crâne contre le sien. Il avait enfin retrouver sa soeur, celle qui avait la clé de ses tourments et qui savait tout de ses secrets les plus profonds. Celle avec qui il avait tant aimer chasser... Et voilà qu'il avait l'occasion de s'y remettre. Que pouvait-il demander de plus ?

« Ne vaudrait il pas mieux s'occuper de Balthazar ensuite? Konan, mon frère, tu m'as tant manqué! »

Il se mit à rire, observant son amie de son regard d'ambre. Elle avait peine à tenir debout et elle souhaitait achever un lion ? C'était incenser, mais pas venant de sa part. Sachant qu'elle ne plaisantait pas, il décida de se taire sur la faiblesse visible de Nim.

« Nous nous en occuperons, dès que notre victime aura pousser son dernier souffle et que je serai prêt à le faire. »

Il ne détachait pas son regard de la jeune panthère, il ne regrettait pas ces blessures. Mais il ne pouvait ce permettre de laisser la clé vers son espoir mourir au bout de son sang. Il devait la ménager... Du moins, pour la journée...


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Dim 25 Aoû - 17:59

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~






Suite à mes paroles, Konan se mit à rire de bon coeur, se moquant presque de moi, mais je ne lui en voulais pas, je réclamais la mort d'un lion dans un état quasi-lamentable. Oui, je suis blessée, je me vide de mon sang et alors? Au pire je meurs, au mieux je m'en sors, à cet instant-là, vivre était la première option qui me vint à l'esprit. j'avais retrouvé un ami, mon frère, celui que j'avais tant aimé, bon d'accord, je l'avoue, lorsque je ne l'avais pas reconnu j'avais voulu en faire mon amant d'une soirée. mais hum... C'est à dire, qu'ils ne restent en vie que très peu de temps, je vais être plus claire, je prends du plaisir puis je tue, c'est aussi simple que ça!

« Nous nous en occuperons, dès que notre victime aura pousser son dernier souffle et que je serai prêt à le faire. »

J’acquiesçai puis me mis à exploser de rire, riant à gorge déployée, m’étouffant presque.

"Et à vrai dire, à vrai dire que quand je ne t'avais pas reconnus, je te voulais en amant d'une nuit!"

Je basculai vers la terre, les pattes en l'air, les yeux fermés par le rire incontrôlable qui s'était emparé de moi. Puis je repris plus sérieusement:

"Oh mais tu sais, heureusement que je t'ai reconnu et que tu n'ai pas tombé dans le panneau, sinon je me serais fait un bain de sang, mes amants ne vivent jamais longtemps!"

Je me relevai et observai la flaque de sang qui s'étalait sous moi, baignant mes pattes:

"Et mince..."

Ma tête me tourna, le sol commença une danse endiablée et je retombai au sol avec pour seule vision les ténèbres. Puis la vue me revint et je me remis sur patte un peu plus doucement, alors je lui souris pour lui montrer que j'allais bien mais qu'il me faudrait un peu de temps pour récupérer. Néanmoins, je voulais chasser avec lui, je pris alors une grande bouffée d'air et examinai chaque poussière d'air, cherchant l'odeur de notre prochaine victime.

 ;



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Lun 2 Sep - 18:38

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »
Le grand fauve à la crinière de miel et au regard d'ambre observait la jeune panthère le sourire aux lèvres. Elle riait, elle riait comme jamais il ne l'avait vue rire depuis leur récente rencontre. L'ancienne Nimir-Ra était-elle belle et bien de retour ? Apporterait-elle à nouveau de la joie dans la vie du lion déchu ? Ces questions n'avaient malheureusement toujours pas de réponses pour le moment.

« Et à vrai dire, à vrai dire que quand je ne t'avais pas reconnus, je te voulais en amant d'une nuit ! »

Konan cessa de sourire, étrangement, les paroles que venait de prononcer la panthère le troubla. Il plongea alors son regard dans celui d'émeraude de Nim. Il ne savait point comment il devait réagir devant ce qu'elle venait tout juste de dire, puis elle prit à nouveau la parole.

« Oh mais tu sais, heureusement que je t'ai reconnu et que tu n'ai pas tombé dans le panneau, sinon je me serais fait un bain de sang, mes amants ne vivent jamais longtemps ! »

Il la regardait toujours, ignorant comment il devait réagir, puis, il décida de simplement s'asseoir au sol pour continuer à observer la panthère.

« Et mince... »

Elle sembla alors manquer de force alors qu'elle s’effondra au sol dans un nuage de poussière. Surprit par cette soudain faiblesse, le lion se redressa et fît un pas en direction de Nim. Il aperçu alors le sang dans lequel baignait le corps meurtrit de la gardienne. Visiblement il l'avait peut-être bien un peu trop secouer... Puis, elle se redressa difficilement et lança un sourire à Konan pour lui faire savoir qu'elle allait bien. Néanmoins, le grand fauve savait bien que ce n'était qu'une apparence, la panthère avait besoin de repos. Une partie de chasse ne lui paraissait donc plus une si bonne idée. Il soupira puis lança un regard sévère à la gardienne.

« Tu devrais te reposer si tu tiens à la vie, nous irons chasser plus tard. »

Le ton du lion ne laissait pas place à la réplique, sans toute fois devenir un ordre. C'était simplement une affirmation que nul ne pouvait nier.


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Dim 8 Sep - 19:32

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~






Ses paroles me firent froid dans le dos mais je sus que j'avais tord et qu'il avait raison.

« Tu devrais te reposer si tu tiens à la vie, nous irons chasser plus tard. »

Je tentai de me déplacer et parvins à arriver vers Konan, je poussai un soupir et le fixai de mes yeux. Puis je les fermai et enfouit ma tête dans sa crinière, la respiration difficile, le coeur pétillant et gonflé et de joie. Je lui léchai l'oreille et rouvris les yeux. Mais rien, je ne vis que du noir, pourquoi qu'allait-il se passer? Qu'allais-je devenir? Je reculai et tentai d’apercevoir un rayon de lumière, mais rien j'étais dans le vide, nageant difficilement à la surface. Mes pattes tanguèrent et mes muscles me lâchèrent. je retombai au sol une seconde depuis notre réconciliation en murmurant:

"Je vais bien je vais bien, il faut que j'aille voir ma mère, tu sais elle doit s'inquiéter et puis Athar, je lui avais promis que j'allais faire une partie de chasse avec elle..."

Ca y est la folie me rongeait réellement, je ne savais même plus ce que je racontais ni même pourquoi? Avais-je réellement perdu la tête? Cela devait être à cause de ma perte de sang, puis soudain je me sentais bien, j'avais l’impression que l'on m'attendais à la maison, que j'allais me faire gronder parce que j'avais passé trop de temps dehors. Puis je cru entendre la voix de ma mère qui me réprimander, mais que se passait-il?
Sans m'en rendre compte, j’appelai Konan, un genre d'appel au secours, j'avais peur très peur...

 ;



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Mar 8 Oct - 22:48

L'Ombre d'une amitié...
« It's over »

IF I LOSE MYSEFL TONIGHT...


La voilà donc, cette panthère qui semblait perdue et morte depuis des lustres, elle se trouvait de nouveau juste sous ses yeux dorés. Elle était là, et elle ne semblait pas prête à le quitter, du moins pas psychologiquement, car physiquement... Elle semblait à bout de force, sur le point de basculer... Pourtant, malgré les sentiments qu'il éprouvait pour elle c'était Konan qui lui avait affligé ces blessures. C'était de sa faute s'il avait presque perdu celle qu'il aimait. Mais tout cela était du passé, il l'avait retrouver, il pouvait enfin à nouveau se reposer sur une épaule et il pouvait peut-être même espérer accorder sa confiance à cette panthère qui à présent était la chose la plus importante à ses yeux, il allait se battre jusqu'à la mort pour elle. Nim vient poser sa tête contre la poitrine du lion réchauffant ainsi le cœur de ce dernier. Mais étais-ce possible ? Konan pouvait-il parvenir à éprouver des émotions à nouveaux ?..

- Je vais bien je vais bien, il faut que j'aille voir ma mère, tu sais elle doit s'inquiéter et puis Athar, je lui avais promis que j'allais faire une partie de chasse avec elle...

Surprit par les paroles incohérente de la panthère, le grand fauve posa son regard sur le petit corps ensanglanté de Nim. Ça y était, il allait la perdre, elle sombrait lentement vers les ténèbres et elle allait à nouveau l'abandonner... NON ! Pas cette fois, il n'allait pas être de nouveau seul dans les ténèbres il ne le supporterait point. Si cette panthère mourrait, il allait en mourir. Il pencha alors sa gueule au niveau de l'oreille de Nimir.

- Allez, accroche-toi, tu es plus féroce que cela... murmura-t-il d'une voix douce qui le surprit lui-même.


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Mer 9 Oct - 12:07

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~





Je sentais ma raison défaillir lentement, douloureusement comme si, au final, je n'avais jamais eu de libre-arbitre, comme si je n'étais encore qu'une petite, comme si ma vie passée n'était plus. Tout aller recommençait à zéros si je ne faisais rien ou peut-être que tout aller se terminer une bonne fois pour toute. Pourtant je venais de retrouver un ami, un frère, et je n'avais pas envie de le quitter. Néanmoins, tout serait si simple si je lâchais prise maintenant, tout aurait pu n'être que lumière et beauté et non pas ténèbres, solitude et souffrance comme l'est à présent ma vie. Oui, je me devais de me laisser aller, de rendre son étreinte glacée à la mort, d'exaucer tous ses efforts. Cependant, j'entendis une voix lointaine, très familière, je ne savais plus qui c'était qui m'adressai la parole. Mais arrivais-je à me souvenir de mon nom ? Qui suis-je ? Telles étaient mes questions...

« Allez, accroche-toi, tu es plus féroce que cela... »

Ce ton doux me surprit, cela faisait bien longtemps que l'on ne m'avait parlé ainsi, peut-être pour la dernière fois une mère... Une mère ? J'en avais eu une ? Qui était-elle ? Je ne m'en souvins plus... Et ce lion qui se tenait à côté de moi, me suppliant de rester en vie, qui était-il ? Cela non plus ne me revint en mémoire. J'avais dû prendre un sacré coup, pourtant il me disait quelque chose, comme si j'avais vécu beaucoup de chose en sa présence. Je relevai la tête, surprise d'être collée à lui et lui dit alors d'un ton légèrement étonné :

« Euh... Je suis désolée... Mais je ne sais plus qui tu es... A vrai dire, je ne sais plus qui je suis ni comment je m'appelle mais peut-être que l'on se connaît, peut-être que tu pourrais m'aider... Oh mais qui a fait cette blessure à ton œil ? »

Celui ou celle qui lui avait fait cette blessure devait être un monstre, comment faire ça à un lion si attentionné ? Je tentai de me relever mais n'y parvins pas, retombant lourdement au sol, ce que j'avais pris pour familier tout à l'heure ne me disait plus rien du tout... Etais-je devenue amnésique ? Si oui, qu'est-ce qui me permettra de retrouver la mémoire et donc par conséquent celle que j'étais avant ? Peut-être était-ce à cause de cette vilaine blessure... Mais que s'était-il passé ? Tout cela je l'ai oublié...

;



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Mar 24 Déc - 20:02

L'Ombre d'une amitie
« Hymn for the missing »


Il l'avait enfin retrouvé, cette panthère, cette amie de toujours pour qui il était près à donner sa propre vie, et ce, sans aucune hésitation. Elle était là, étendue contre lui et elle se vidait de son sang par sa faute. Il risquait de la perdre à tout instant, et ce, par ses propres griffes et ses propres crocs. Il avait briser la seule chose qui lui était chère et qui aurait pu l'aider, le comprendre et l'apprécier. En la condamnant, il c'était condamner lui-même. Un long soupire emplit de tristesses et de remords sortit de la gueule du fauve au pelage de crème, puis il posa sa large tête sur celle de sa jeune amie. Konan ferma doucement les yeux et pour la première fois de sa vie, il pria. Il pria pour que la déesse aide son amie, il pria parce qu'il n'était pas prêt à la perdre. Pas alors qu'il venait tout juste de la retrouver.
Nim' releva alors la tête, elle semblait soudain si petite, si frêle.

« Euh... Je suis désolée... Mais je ne sais plus qui tu es... A vrai dire, je ne sais plus qui je suis ni comment je m'appelle mais peut-être que l'on se connaît, peut-être que tu pourrais m'aider... Oh mais qui a fait cette blessure à ton œil ? »

Lorsque qu'elle prononça ces paroles, quelque chose se brisa en Konan, il se retira quelques peu. Étais-ce possible, la déesse pouvait-elle le détester à ce point? Étais-ce possible qu'elle le hait au point de lui redonner espoir pour ensuite le lui enlever si durement? Il l'observa, il observa cette panthère, cette femelle en qui il avait été assez idiot pour avoir confiance. Celle qui avait fait en sorte de lui redonner un peu de lumière pour ensuite sombrer dans les ténèbres et tout amener avec elle. Celle qui lui avait tout donner pour tout lui reprendre sans aucun préavis. Le fauve s'écarta et se redressa, un grognement sortit de sa gorge, il avait été tellement idiot! Il recula de quelques pas puis secoua la tête, il était à court de mots, rien ne pouvait exprimer ce qu'il ressentait, cette fureur en lui-même et en sa propre vie. Cette vie qui lui a tout prit et qui ne semble servir qu'à le détruire un peu plus chaque jour. Il posa alors son regard doré sur celui de Nimir-Ra, cette panthère qui n'était plus qu'une épave. Il secoua alors la tête puis fit un tour sur lui-même les dents serrer, il ne parvenait plus à retenir sa colère, sa peine et son méprit. Il se tourna alors vers la panthère puis poussa un long grognement.

« Comment ai-je pu être aussi bête?! Comment ai-je pu croire que tout pouvait un jour être heureux?! »

Il s'avança alors vers Nim d'un pas décidé, ses yeux étaient emplit de larmes de colère. Il posa alors sa patte sur la gorge de la gardienne puis approcha ses crocs de sa jugulaire.

« Tu n'es plus qu'une épave, un fantôme qui me hante à chacun de es mouvement, aussi bien en terminer maintenant... »

Sa voix était triste, emplit de lassitude, il n'avait plus la force de combattre pour les autres.


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Mer 25 Déc - 16:44

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~





Je vis ce lion inconnu se retirer peu à peu. Pourquoi? Que se passait-il? Que lui avais-je fait pour découvrir toutes ces expressions à mon égard sur ce beau félin... Je le fixai d'un regard intense avec une pointe d'interrogation. Mon esprit était embrumé, je savais que je le connaissais, cependant je n'avais aucun souvenir. Je tentais de me lever pour retourner vers lui, mais mes pattes ne semblaient pas en accord avec ma volonté, mes muscles ne m'obéissaient plus j'avais perdu trop de sang, beaucoup trop, mais à cause de quoi? Le lion tournait sur lui-même puis me fixant de ses yeux étincelant de colère, un long grognement s'échappa de sa gueule avant qu'il ne s'exclame d'un ton qui me fit froid dans le dos, me titillant toute ma colonne vertébrale:

« Comment ai-je pu être aussi bête?! Comment ai-je pu croire que tout pouvait un jour être heureux?! »

Il s'avança alors vers moi, j'aurais tant aimé pouvoir lui dire que le monde n'était pas aussi terrible qu'il le pensait, tout peut s'arranger sauf la mort d'un être, mais l'on finit toujours par se reconstruire. J'avais peur, oui j'avais peur de lui, de ce qu'il pouvait me faire, mais ce sentiment était... Bizarre... Comme si je n'avais jamais ou presque jamais ressentit cela. Soudain il me sauta littéralement dessus, posant sa patte imposante sur ma trachée et approcha ses crocs de ma gorge. Je déglutis difficilement, quoi pourquoi?

« Tu n'es plus qu'une épave, un fantôme qui me hante à chacun de es mouvement, aussi bien en terminer maintenant... »

Sa voix se faisait triste, presque haineuse, mon corps tout entier tremblait sous ses paroles, oui j'étais terrifiée. Me résignant, je fermais les yeux et reposais ma tête sur l'herbe, respirant de plus en plus difficilement. je me laissais envahir par le néant et la peur, puis des images se formèrent dans mon esprit, me remémorant qui j'étais, comment je me comportais. Ses yeux me rappelaient vaguement quelque chose, un ami une connaissance? Non! Konan! Je papillonnais légèrement des yeux, les rouvrant subitement, me rappelant comment on en était arrivé à là. Mes pattes glissèrent du sol pour venir s'agripper à son poitrail. Je plongeais soudainement mes yeux dans les siens laissant s'échapper un fin sourire.

" Ce monde n'est peut-être pas aussi terrible que tu le penses... Est-ce comme cela que l'on traite une soeur?"

Je refermais les yeux, déglutissant, oui je voyais de la peine dans son regard, il voulait vraiment me tuer, je ne pouvais pas lui en vouloir, il avait raison j'étais une épave. De plus, si j'avais voulu me défendre, j'aurais perdu trop de sang pour pouvoir esquisser un mouvement.

;



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ombre d'une amitié...(Konan)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» ce merveilleux mot Amitié
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nirjana ~ Terres Eternelles :: RP's-
Sauter vers: