Nirjana ~ Terres Eternelles
« Et s'il existait un Monde où la Nature était encore belle et farouche ? Où l'Homme n'avait pas encore apposé son empreinte ? Un Monde où félins et canidés sauvages pourraient vivre libres, développer leur intelligence au-delà de tout ce qu'on a pu connaître. Ce Monde existe. Ces Terres Éternelles, où la Vie aura toujours le dernier mot, sont bien réelles. Nirjana. »


« Et s'il existait un Monde où les lois se réécrivent, où rien n'est plus fort que la Vie ? Félins et canidés vivent ici à l'abri de la cruauté Humaine... »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nirjana ~ Terres Eternelles compte de nouveaux utilisateurs, pourquoi ne pas faire un peu de PUB et en ramener encore plus ? A toi de poursuivre notre conquête des parties "publicité" en y plantant le drapeau de Nirjana, Invité !


Partagez | 
 

 L'ombre d'une amitié...(Konan)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Mer 25 Déc - 21:24

L'Ombre d'une amitie
« Hymn for the missing »
Il l'observait, résigné, elle lui avait tout donné pour tout lui reprendre si brusquement si injustement. Il n'avait à présent plus rien à quoi se rattacher, plus rien qui pouvait le sauver, l'épargner. Il ne lui restait plus que la mort, et encore, il ne parvenait tout simplement pas à s'y abandonner. Chassant et tuant dans sa colère de lui-même tous êtres qui avaient le malheur de croiser sa route. Sa lourde patte était toujours posé sur la trachée de Nimir-Ra, cette panthère en qui il avait été assez idiot pour y voir de l'espoir. Mais comment voir de l'espoir dans quoi que se soit qui se trouve dans ce monde de désespoir. Il soupira, puis plongea son regard dans celui d'émeraude de la jeune panthère. Puis, juste au moment où il allait en finir, un éclair de vie sembla illuminer son regard, elle agrippa alors le fauve à la fourrure de crème et l'observa à son tour, puis lui sourit.

« Ce monde n'est peut-être pas aussi terrible que tu le penses... Est-ce comme cela que l'on traite une sœur? »

Il l'observa, était-elle revenue, elle qu'il avait connu aimé et en qui il avait eut espoir était-elle revenue? Il l'observa, plongeant son regard dans le sien à la recherche de quoi que ce soit qui aurait pu confirmer ses paroles, son argument. Pourtant, il n'y trouva rien, que du vide, elle était comme lui, la seule différence était qu'elle avait toujours foi en lui. Contrairement au grand fauve, Nimir-Ra croyait toujours en quelque chose. Elle ferma alors les yeux, semblant prête à accueillir la mort, mais pouvait-il réellement la lui offrir? Était-il capable de le faire, en avait-il la force. Il soupira puis recula, laissant la panthère respirer librement à nouveau. De toute façons, dans l'état qu'elle était, il n'aurait qu'abrégé ses souffrances. Il observa le ciel, la lune était bien haute et baignait leurs pelages de ses rayons argenté, une douce brise venait caresser la crinière de Konan alors que le sang désormais sec de la panthère barbouillait toujours son visage et ses pattes. Son regard était redevenu dur, tout espoir l'avait quitter, toutes ces souffrances, ces déceptions et ces faux amours l'avait achever. Peut-être était-il encore là physiquement, mais il n'y avait plus aucune âme dans ce corps puissant, il n'avait plus d'ancre avec la réalité. Il avait éteint son humanité, il ne restait plus que des ténèbres dans ce cœur désormais de pierre. Konan observa la panthère étendue au sol, un éclair doré traversa son regard puis il devint vide, sans âme, sans espoir. Il tourna les talons, laissant la créature tacheté se vidé de son sang et teinté l'eau de la source d'un rouge sanglant comme pour signifier la mort de l'âme du lion. Désormais ce n'était plus un lieutenant, ce n'était qu'un prédateur sans aucune émotion, ni colère, ni peine, ni amour, ce n'était plus qu'une carcasse vide. Il continua son chemin sans même lancer un regard à celle qui avait jadis aimé d'un amour inconditionnel.


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimir-Ra
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 318
Points de Nirjana : 284
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : France!!!

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Femelle
Âge : 3 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Mer 25 Déc - 23:27

Nimir-Ra
L'ombre d'une amitié... ~






Sa patte s'enleva de ma gorge me laissant ainsi respirer beaucoup plus facilement. Je le sentais s'éloigner de moi autant physiquement que psychologiquement. Je relevai doucement la tête avant de murmurer son nom d'un ton presque inaudible. Il me laissait seule encore une fois après avoir tenté de me tuer une énième fois. Il ne semblait plus être lui même, du moins l'a t-il déjà été? Du sang s'écoulait lentement le long de mes blessures salissant ma douce fourrure et la sienne par la même occasion. Son pelage tacheté de bordeaux reluisait au soleil, oui il inspirait la crainte mais aussi le respect... Une colère sans borne s'empara de moi ainsi qu'une infini tristesse. Je réussis à me remettre sur patte plus difficilement que prévu avant de gronder:

"Me laisserais-tu une seconde fois seule? Pourquoi Konan? Que t'ais-je fait exactement qui puisse te faire souffrir mis à part le fait que j'existe? De quel droit t'en vas-tu ainsi me laissant me vider de mon sang sur cette herbe grisonnante? Réponds moi Konan!!"

Je sentis mes pattes trembler sous mon poids, je réussis à faire quelques pas avant de murmurer essoufflée:

"C'est comme cela que l'on traite une personne qui nous est chère? Konan reviens, s'il te plait, ne t'en vas pas... ne me laisse plus seule..."

Je fermais les yeux et fis un pas en avant frôlant son épaisse crinière dorée. Je voulais y enfouir ma tête mais désormais ses réactions m'étaient inconnus, allait-il m'égorger? Me battre? Ou au contraire se laisser faire et peut-être me rendre cet élan d'affection... Mais je ne le fis pas, il désirait peut-être garder des distances. Je plongeai mes yeux dans les siens une lueur d'espoir brillant au fond de mes iris, le coeur battant la chamade. Mais au fond de moi je savais que je l'avais perdu... Et peut-être pour toujours... Je ne reverrais certainement plus mon lion d'or, mon lion de miel, non celui-ci s'était évanouit dans les multitudes d'étoiles qui peuplaient la nuit. Mais l'espoir fait vivre dit-on!

;



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


By Konan
Merci beaucoup Konan!

Spoiler:
 


C'est mon amour qui m'a fait cette signa merchi de tout coeur <3:
 


Autre :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebloodmoon.forumactif.org
Konan
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 332
Points de Nirjana : 345
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans une forêt magique avec les licornes qui mangent des papillon multicolore et chient des arc-en-ciels!!! 8D

Qui est donc cet animal ?
Sexe : Mâle
Âge : 7 ans

MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   Jeu 26 Déc - 22:33

L'Ombre d'une amitie
« Hymn for the missing »
Konan observait l'astre argenté qui éclairait la nuit, les rayons de cette dernière nimbaient d'une douce lumière argenté le visage du fauve. Ses yeux tels deux pépites d'or semblaient prendre vie grâce à cette lumière. Le lieutenant soupira puis ferma les yeux, il avait éteint ses émotions son humanité, il ne pouvait plus souffrir, vivre la déception, la haine, ou même l'amour. Il ne ressentait plus rien, c'était tout ce qu'il restait au lion, le vide, le néant qu'était devenue sa vie, son existence. Il avait tout perdu, cela l'avait fait changer, devenir quelqu'un d'autre, mais la solution n'avait point été dans le dénis. Afin de pouvoir enfin vivre dans douleur, il avait dût accepter la souffrance perpétuelle qu'était sa vie, seulement, la souffrance de cette réalité avait été trop grande, même pour un lieutenant, il n'avait pu la supporter. Face à de telles douleurs, à de telles souffrances, à une telle détresse, il ne lui avait resté qu'une seule chose à faire... Faire taire ses émotions et du même coups toute cette douleur. Il n'était maintenant plus rien, une carcasse vide, sans âme, qui n'était plus capable de ressentir quoi que se soit.

Une volé de mot parvint alors à ses oreilles, pourtant, il n'y fît guère attention, en ce moment-même, plus rien ne lui importait.

« Me laisserais-tu une seconde fois seule? Pourquoi Konan? Que t'ais-je fait exactement qui puisse te faire souffrir mis à part le fait que j'existe? De quel droit t'en vas-tu ainsi me laissant me vider de mon sang sur cette herbe grisonnante? Réponds moi Konan!! »

Ces mots, ces phrases, tout cela n'avait plus aucune importance, ce n'était que du temps perdu, que de l'énergie gaspiller, un battement de coeur de perdu. Konan fit à nouveau un pas en avant, mais la voix continua son chant du désespoir.

« C'est comme cela que l'on traite une personne qui nous est chère? Konan reviens, s'il te plait, ne t'en vas pas... ne me laisse plus seule... »

Le fauve ferma les yeux, il devait lui répondre, même s'il ne s'agissait plus que de l'énergie gaspillé. Il se retourna vers la panthère aux yeux de jades. Elle n'était plus qu'à un souffle de lui.

« Tu ne m'est pas chère Nimir-Ra, rien n'a plus d'importance pour moi. Je n'ai plus la force de ressentir de l'amour ou même de ressentir de la haine, je ne suis plus qu'une carcasse vide sans âme. Plus personne ne peut rien pour moi, car je ne le veux tout simplement pas. Alors aisse-moi Nimir-Ra, laisse-moi dépérir comme tel est mon souhait. »

Il tourna ensuite à nouveau les talons puis d'un bond se hissa sur une grande pierre mouiller par la cascade, il soupira puis posa son regard doré sur la forêt qui les entourait. Il franchit alors d'un bond l'espace qui l'en séparait puis disparu dans celle-ci, hors d'atteinte pour la panthère désormais trop faible pour le suivre. Il ne se sauvait pas, il n'abandonnait point, il ne faisait que suivre sa voie, il poursuivait son chemin, et ce, malgré le fait qu'il n'ait rien de réjouissant à la fin de se dernier.


© Konan



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝



♥♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ombre d'une amitié...(Konan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ombre d'une amitié...(Konan)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» ce merveilleux mot Amitié
» Amitié animale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nirjana ~ Terres Eternelles :: RP's-
Sauter vers: