Nirjana ~ Terres Eternelles
« Et s'il existait un Monde où la Nature était encore belle et farouche ? Où l'Homme n'avait pas encore apposé son empreinte ? Un Monde où félins et canidés sauvages pourraient vivre libres, développer leur intelligence au-delà de tout ce qu'on a pu connaître. Ce Monde existe. Ces Terres Éternelles, où la Vie aura toujours le dernier mot, sont bien réelles. Nirjana. »


« Et s'il existait un Monde où les lois se réécrivent, où rien n'est plus fort que la Vie ? Félins et canidés vivent ici à l'abri de la cruauté Humaine... »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nirjana ~ Terres Eternelles compte de nouveaux utilisateurs, pourquoi ne pas faire un peu de PUB et en ramener encore plus ? A toi de poursuivre notre conquête des parties "publicité" en y plantant le drapeau de Nirjana, Invité !


Partagez | 
 

 RP-test || Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fury
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 69
Points de Nirjana : 1
Date d'inscription : 19/05/2013

Qui est donc cet animal ?
Sexe :
Âge :

MessageSujet: RP-test || Aiden   Mar 13 Aoû - 10:40



«RP-Test || Aiden.»
 





Nous y voilà. Alors Aiden, tu as demandé à occuper la place de Meneur? Très bien, seras-tu à la hauteur? 


• Contexte.
Aujourd'hui, alors que le calme règne sur ta meute, une dispute éclate entre deux tigres mâles à la carrure imposante (tu choisira la cause de la dispute). Alors que tu décide d'intervenir, l'un des deux te manque ouvertement de respect et ne se gène pas pour bafouer ton autorité en allant même jusqu'à remettre en question ta place au sein de la tribu devant tous les autres qui se sont approchés, attirés par le bruit émanant de la scène. A toi de décider de la suite de l'histoire et de réagir en tant que meneur, tu as un assez large champs d'action. A toi de voir si oui, ou non, tu vas le sanctionner, si oui, de quelle manière, si le tigre en question finira par se ranger - ou pas, fais preuve d'imagination!

• Obligations/conseils.
- Fais attention à tes fautes d'orthographe.
- Le rp doit faire un minimum de 25lignes, en faire plus est conseillé.
- Ecris à la personne de ton choix.
- Une belle presentation du rp est conseillée.
- Dans ce rp, essai de développer un peut les dialogues, pense à la manière dont un monarque doit parler et réagir face à un autre qui le prend de haut et le rabaisse.
- N'oublie tout de même pas la description.
- Fais preuve d'originalité!
- Tu as jusqu'au 20/08 pour rendre le Rp (le poster à sa suite).

Si tu as une quelconque question, n'hesites-pas.

So Good Luck ♫


Code créer par Dimtriff sur Epicode.Ne pas retirez.



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝


Merci mon JB ♥:
 

Merci p'tit Poulet ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RP-test || Aiden   Lun 19 Aoû - 13:55

Aiden
RP-Test  ~



 border=

Je cours. Je suis poursuivi. Par qui ? Par quoi ? Mes muscles bouillant se tendent à chaque fois que l’une de mes pattes atteint le sol. Mon front est ruisselant. Je bondis au-dessus des arbres couchés et esquive les rochers de par mes écarts. Mes yeux analysent absolument tout mon environnement la moindre souris qui se serait cachée dans un buisson m’aurait interpellée dans cette course à toute allure où mes sens sont tous à leur apogée. J’arrive à la falaise, essoufflé. Je suis au bord du vide et il n’y a pas de retour possible, sans quoi la chose me rattraperait. Ma poitrine se soulève rapidement Je n’ose pas sauter je suis effrayé. Tétanisé, et soudain je sens qu’elle est là derrière moi. Un frisson me parcourt mais je n’ose me retourner j’entends des branches craquer derrière moi. Elle ‘approche je ne peux toujours pas bouger . J’ai peur. Ma queue se baisse et mes oreilles se couchent je sens que l’air vibre je sens que la chose respire là juste derrière moi. Et soudain un puissant coup me brise les côtes et m’envoie valser dans le vide. Je chute, je comprends que c’est la fin. Je rentre en contact avec le sol mais c’est lui qui se brise. Le monde qui m’entoure s’émiette pour laisser place au néant... Je me réveille d’un bond les sens tous en éveils, les babines retroussées les yeux apeurés et le four humide. Les frissons continuent mais cette fois je ne vois que Shanga, endormit calmement à mes côtés. Je la regarde... Elle est si belle. Elle est si paisible, si calme. Je sors pour prendre l’air. Mes pattes sont toutes endolories et lourdes. D’un regard protecteur je surveille le petit arbre qui nous sert d’abri. Sachant qu’il abrite ma raison de vivre. Et pour une fois de plus m’assure qu’elle est bien réelle. Je marche seul dans la pénombre. Je croise le groupe de chasseurs qui s’apprête à partir. Ils me demandent de me joindre à eux, mais mon état patraque me retiens. Si je cours je crois bien que je m’écroule. Je refuse poliment et leur souhaite bonne chance avant de continuer mon chemin. Je m’éloigne un peu avant d’arriver dans un petit champ de la forêt dégagée. Je m’allonge en pleins milieu. Soulève ma tête qui me semble si lourde et je regarde les étoiles. Je ne m’en lasse jamais ces perles de lumière accrochées dans le ciel, et cette aura lumineuse qui les entoure. Et cette magnifique voie lactée unique, qui est comme un fin drap posé sur le ciel obscur... Au bout d’un certain temps j’entends un bruit derrière moi qui me ramène sur notre monde. Mais cette odeur forte n’appartient qu’à une personne Tilla, le vieux tigre, donc les prédictions sont si précises. Il s’assoit un peu derrière moi. Il est de la vieille école, donc sa façon de montrer le respect envers son alpha, c’est tout un code. Je lui dis de s’approcher mais il refuse poliment. Puis il me demande avec un ton calme et apaisant :

«- toujours le même cauchemar.
-Toujours… répondis-je froidement
-Tu ne sais toujours pas ce qui te court après ?
-Absolument pas
-Et cela te fait toujours chuter .
-Oui…
-Je vois »


il se releva et s’éloigna Mais avant de sortir du petit champ il me jeta que c’était une prédiction. Sa remarque fusa de sa bouche à mon ventre comme un éclair qui le foudroya laissant désormais une boule d’angoisse comme plaie béante. Je lui en voulais presque. Les étoiles s’éteignent les unes après les autres la lune avaient perdu sa lumière et le soleil apparaît. Mais je ne prenais même pas le temps de le regarder. D’apprécier ce spectacle naturel si beau. Je méditais sans prendre le temps de rien. La meute émerge petit à petit j’entendais les tigreaux rugirent de leur cri si faible. Je percevais parfois le son de deux tigresses qui se chamaillaient pour un morceau de viande. La meute se réveillait et je devais la rejoindre. Je me levai tristement et m’éloignai. Les oiseaux qui chantaient ne me comblaient plus. La meute toute joyeuse du retour des chasseurs ne m’amusa pas. Je repoussai gentiment les tigreaux qui comme à leur habitude virent m’embêter. Et je rejoignis Shanga sur son rocher en train de veiller calmement sur la meute. Lorsqu’elle me vit elle bondit et engouffra son museau dans la fourrure épaisse de mon cou, je léchai son oreille et m’allongeai. Elle me regarda tristement et je lui racontai la nouvelle de Tilla. Son visage se referma aussi tôt. Nous restâmes là des heures à regarder la meute paisible. C’était une bonne journée. La chasse avait été bonne les gardiens et les protecteurs n’avaient pas eux a faire leur travail et il n’y avait aucune tension dans la meute. Cette journée s'était passée sans a priori, et le soir commençait à menacer la courte vie du jour. Mais alors les tigres commençaient à fatiguer, une violente dispute éclata entre Atila mon Frère ainé et Zonan, un gardien. C’est deux la,étaient deux silex et leur relation était un tas de poudre. Une dispute comme vous le comprendrez serait un réel danger pour la meute. Alors que je sautai de mon rocher les premiers coups de pattes partirent-ils, ils se jetèrent l’un sur l’autre je galopai avant de rugir à m’en faire craquer ma gorge. Mes crocs je le sente vibrer dans l’air mes griffes sortirent et mes muscles se tendirent. Un calme imposant est lourd retenti dans la meute les deux tigres m’observer Atila était plus grand et plus imposant que moi. Zonan lui était le lieutenant des gardiens. Il était robuste et sec. Sa carrure devait faire deux fois celle d’une tigresse...

« je vous écoute » proclamai-je d’un ton froid et énervé.
« Atila n'a pas respecté mes ordres et se dit apte à devenir le nouveau lieutenant des gardiens. » Le sang d’Atila ne fit qu’un tour et il hurla que:
« Zonan n’attraperait pas le futile des ennemis que ses stratégies de surveillance sont dérisoires » et que « des ennemis pourraient entrer dans nos territoires avec une facilité colossale. »

La patte de Zonan fusa dans l'air et trancha sa joue. Dessinant quatre tranchées dans sa peau. Je me jetai sur eux Zonan s’écarta comme tout tigre devait le faire je le regardai oubliant Atila qui se dressa sur ses pattes et projeta sa patte sur mon flanc Je roulai au sol Shanga rugit mais je l’arrêtai. Je lui hurlai de ne pas s’emmêler. À peine cela été passé que je m’en voulais déjà. Elle était l’héritière elle a tous les droits ici. Ce n’est pas à moi de lui dire de quoi elle doit se mêler ou pas. Elle me lança un regard tueur mais accepta de se reculer. Je m’en voulais mais elle devait comprendre. Zonan cette fois-ci s’était reculé au milieu des tigres qui observaient Il ne restais que moi et Attila au milieu du cercle. Au centre de cette arène dans laquelle il avait bafoué mon autorité, mon rang et mon honneur.

« Ça suffit hurla-t-il ! je ne suppor…
Je l’interrompis par un rugissement meurtrier.
« Tu ne parles pas sans mon autorisation chien. » Dis-je d’un ton froid.

nous étions en train de tourner autour de l’autre les crocs dévoilés. Et les griffes acérées. Malgré mon assurance il etait bien plus fort que moi je le savais. Atila était l’un des meilleurs de la meute. Dans un front ouvert il me vaincrait. Mais je n’était pas alpha pour ma force. Mais pour ma capacité à vaincre mes ennemis. Ma capacité de manipulation et ma capacité oral, m'ont permis de sauver plusieurs fois de sauver la meute et de repousser un assaut de lions qui avaient la vie de Shanga entre leurs mains. Je devais le pousser en s’engager sur un terrain où il perdrait forcement. L’argumentation de ses actes, mon cerveau était en ébullition mon esprit me larguait des idées a flot… Oui ! Un protocole, ça marcherait a merveille. Je simulai donc un questionnement obligatoire pour ses actes.

« -Assumes-tu m’avoir bafoué dit je?
- Je l’assume
répéta-t-il .
-Assumes-tu avoir enfrain les lois de la meute ?
-Je l’assume.
-Expliques-toi alors »
lui soufflai-je d’un tout méprisant tout en continuant notre ronde. Il s’arrêta et me fils face, j’en fis de même.
« Regarde-toi tu es l'alpha. Mais regarde-toi ! tu n’es comme aucun d’entre nous notre couleur est belle noble et orangée toi tu es gris, délavé. mes frère est-ce ça que vous voulez comme alpha ? Une malformation ? Une erreur de la nature ? Est-ce ça qui vous représente ? Un chaton qui n’est même pas capable de se battre ? Est-ce ça qui nous représente ? Ce tigre a été là un hiver c’est vrai. Mais regardez Tilla, ses prédictions ont sauvé la meute des dizaines de fois . Est-ce l’Alpha ? Non pourtant je crois bien que même tilla se bat mieux qu’Aiden.

Il rigola seul à sa blague je regardai Tilla, il me regardait moi avec intensité. Ça n’était pas pour les paroles d’Atila non, c’était pour autre chose le cauchemars. Je me fais rattrapé et je chute… Je venais de comprendre. Cette chose c’était Atila. Et il s’apprêtait à me faire chuter. Chuter de mon trône d’alpha. Chuter du haut de la falaise. il s’apprêta à parler mais je le coupai. Avant d’enchaîner :

« Bien. Atila, je m’adresse à toi et à ma meute. Je m’adresse à Shanga et je m’adresse au dieu. Je suis né comme une erreur j’ai grandi comme un étranger et je vis comme un roi. Je suis partis de rien et j’ai tout. Atila, considère-moi comme tu le voudras. Moi je serais qui je suis. Tu me vois comme une malformation je me vois unique. Pour arriver là où j’en suis l’hiver rude na été qu’un déclencheur qu’un réveil qui vous a ouvert les yeux. À partir de cette saison rare et difficile, vous avez osé me regarder. Et je pouvais agir et être remercié a ma juste valeur. Alors j’ai continué à tout faire pour cette meute, je me tournai vers Nelisa, Toi Nelisa lorsque ton compagnon s’est brisé une patte l’été dernier. Et que la meute entière au bout de trois jours avait arrêté les recherches. Qui est le seul tigre qui a continué à chercher ? Moi. Sans moi ton mari ne serait pas là, à côté de toi. Elle me salua et ne se releva pas. Elle restait inclinée. Elle se prosternait comme les tigres le font durant le sacrement de l’alpha ou la naissance d’un héritier. Son mari et ses enfants aussi. Ma famille par respect l’accompagna tous mes frères et sœur et me parents s’inclinèrent devant moi seul Atila restait debout. Je repris mon discours en me tournant vers les chasseurs, vous les chasseurs qui vous a appris à vous débrouillez seuls. Qui a organisé les techniques de chasse qui font désormais la prospérité de notre meute. Tous les tigres de ce régiment s’inclinèrent les familles des chasseurs firent de même. Alors oui j’ai gravi les échelons rapidement. Mais je me suis battu pour ça ! Le fait de mon amour pour Shanga n’est que détails de mes actes ! »

Shanga s’approcha et se prosterna quelques tigres à la vue de l’héritière prosternée en firent de même. Tout comme les gardiens et les protecteurs c’était dans le protocole. Il ne restait debout que les tigres proches d’Atila ce dernier, et des vieux qui n’avait pas accepté mes couleurs. Ma voix se fit plus forte,
« Et Maintenant que ceux qui restent debout viennent m’affronter ! »
Sans m'en rendre compte j’avais Rugis cet ordre des vieux s’inclinèrent avec dégoût et les amis d’Atila le firent par crainte.

« Alors Atila , dis-moi, regarde autour de toi. Tout ce qui se sont prosterner ont une raison de me voir moi alpha est pas un autre. Maintenant Atila prosternes-toi à mes pattes ».

Atila regardait autour de lui accablé par le poids de l’honneur et du respect qui pesaient sur moi et celui de la honte et du dégout qu’il portait sur lui. Je répétai mon ordre avec puissance et fierté.

« Inclines-toi » !

Sa queue rentra entre ses jambes ses oreilles se couchèrent et il daigna enfin se coucher au sol devant moi. Je me retournai et allai rejoindre Shanga je la relevai. Je n’aimais pas la voir comme ça. Elle était faite pour être haute et fière. Elle l’était. En voyant ce que je venais de faire.

« Choisis sa sentence » lui dis je d’un ton calme et complice.

Lentement et avec fierté elle s’avança au-dessus de lui. Elle lui cracha avec rage ;

« Atila, tu es exilé et interdit d’accès à mes terres et tu n’es désormais plus, membre de la meute force. Gardiens, emmenez-le. »

Je me retirai de la foule avec Shanga et nous remontâmes sur notre rocher. Les tigres se remirent à leurs occupations pendant que Atila s’éloignait encadré par Zonan et un autre gardien. Les oiseaux de nuits émergèrent de leur sommeille, les derniers rayons du soleil agonisaient derrière l’horizon et l'aura lumineuse de la lune ressuscitée. Le ciel coloré du rosâtre à l’oranger perdit ses couleurs. Et les nuages violacés fusaient pour se dissimuler à l’horizon. Le soir tomba et je rejoignis la tanière. Je mis un peu de temps à m’endormir mais lorsque je sombra dans le noir je ne me réveillai que le lendemain matin caressé par les rayons du soleil, l’esprit clair et la nuit bercée par des rêves.
;
Revenir en haut Aller en bas
 
RP-test || Aiden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» Test : qui est ton idole...
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nirjana ~ Terres Eternelles :: RP-test-
Sauter vers: